Notre sociologie

29 Déc, 2010 par

Notre sociologie

Dans son texte « L’agressivité en psychanalyse »1, publié dans les Écrits, Lacan pose
la chose suivante : « L’agressivité, dans l’expérience, nous est donnée comme intention
d’agression et comme image de dislocation corporelle, et c’est sous de tels modes qu’elle se
démontre efficiente. » 2 Gardant toute son actualité, cette thèse peut être considérée comme
universelle pour la psychanalyse. Nous la lirons ainsi, en gardant à l’esprit que les outils
conceptuels de Freud et de Lacan, furent construits à partir de ce qu’ils ont observé dans leur
pratique avec leurs patients. Il n’y a pas de théorie psychanalytique sans clinique. La clinique
instruit puis, oblige à forger des outils opérants. À ce titre elle peut se concevoir tel un nouage
entre clinique et théorie, une boucle à la formation infinie.

En Savoir+

Related Posts

Tags

Share This