Push !

1 Jan, 2010 par

En Lisant en écrivant

Le Bulletin électronique de l’Uforca pour l’Université populaire Jacques Lacan, is born !

Son nom ? Uforca, qui est bien connu de nous tous, participants aux sections cliniques du Champ freudien, et l’UPJL a déjà bouleversé notre ethos. Le milieu de la psychanalyse en parle, on en entendra parler.

Sa vocation ? Studieuse et critique : la lecture, la raison depuis Freud, la pratique des textes de Lacan, les trésors de la clinique et son aggiornamento permanent. Clinique, en référence à : « ce n’est pas spécifiquement qu’un cas ait été évoqué qui fait le caractère clinique de ce qui s’énonce » (Lacan). Et politique : « penser une stratégie et créer une communauté » (Cynthia Fleury). Le Bulletin récoltera travaux et enseignements des sections, antennes et collèges cliniques, dans leur diversité (casuistique, recherches, références, politique, présentations, conversations, notules…), mais rendra compte également d’événements scientifiques, les anticipera, lancera ou animera des débats. Il se veut en prise avec l’actualité en faisant jaillir le meilleur des productions.

Sa méthode ? Push !

Son objet ? Être un outil électronique au service de la formation. A l’heure où l’offre de formation se réduit à peau de chagrin (les TCC, ça ne va pas très loin) UFORCA et les sections cliniques offrent à tout praticien qui le souhaite un espace pour se former à la clinique analytique et y engager son désir. Son adresse ? Les membres du Cercle Uforca. Cette adresse très ciblée se déplacera-t-elle ? Pour s’élargir ? Se singulariser ? Qui sait…

En Savoir+

Le Bulletin électronique de l’Uforca pour l’Université populaire Jacques Lacan, is born !
Son nom ? Uforca, qui est bien connu de nous tous, participants aux sections cliniques du Champ freudien, et l’UPJL a déjà bouleversé notre ethos. Le milieu de la psychanalyse en parle, on en entendra parler.
Sa vocation ? Studieuse et critique : la lecture, la raison depuis Freud, la pratique des textes de Lacan, les trésors de la clinique et son aggiornamento permanent. Clinique, en référence à : « ce n’est pas spécifiquement qu’un cas ait été évoqué qui fait le caractère clinique de ce qui s’énonce » (Lacan). Et politique : « penser une stratégie et créer une communauté » (Cynthia Fleury). Le Bulletin récoltera travaux et enseignements des sections, antennes et collèges cliniques, dans leur

diversité (casuistique, recherches, références, politique, présentations, conversation

Le Bulletin électronique de l’Uforca pour l’Université populaire Jacques Lacan, is born !

Son nom ? Uforca, qui est bien connu de nous tous, participants aux sections cliniques du Champ freudien, et l’UPJL a déjà bouleversé notre ethos. Le milieu de la psychanalyse en parle, on en entendra parler.

Sa vocation ? Studieuse et critique : la lecture, la raison depuis Freud, la pratique des textes de Lacan, les trésors de la clinique et son aggiornamento permanent. Clinique, en référence à : « ce n’est pas spécifiquement qu’un cas ait été évoqué qui fait le caractère clinique de ce qui s’énonce » (Lacan). Et politique : « penser une stratégie et créer une communauté » (Cynthia Fleury). Le Bulletin récoltera travaux et enseignements des sections, antennes et collèges cliniques, dans leur diversité (casuistique, recherches, références, politique, présentations, conversations, notules…), mais rendra compte également d’événements scientifiques, les anticipera, lancera ou animera des débats. Il se veut en prise avec l’actualité en faisant jaillir le meilleur des productions.

Sa méthode ? Push !

Son objet ? Être un outil électronique au service de la formation. A l’heure où l’offre de formation se réduit à peau de chagrin (les TCC, ça ne va pas très loin) UFORCA et les sections cliniques offrent à tout praticien qui le souhaite un espace pour se former à la clinique analytique et y engager son désir. Son adresse ? Les membres du Cercle Uforca. Cette adresse très ciblée se déplacera-t-elle ? Pour s’élargir ? Se singulariser ? Qui sait…

s, notules…), mais rendra compte également d’événements scientifiques, les anticipera, lancera ou animera des débats. Il se veut en prise avec l’actualité en faisant jaillir le meilleur des productions.
Sa méthode ? Push !
Son objet ? Être un outil électronique au service de la formation. A l’heure où l’offre de formation se réduit à peau de chagrin (les TCC, ça ne va pas très loin) UFORCA et les sections cliniques offrent à tout praticien qui le souhaite un espace pour se former à la clinique analytique et y engager son désir. Son adresse ? Les membres du Cercle Uforca. Cette adresse très ciblée se déplacera-t-elle ? Pour s’élargir ? Se singulariser ? Qui sait…

Related Posts

Tags

Share This