Références

1 Mai, 2010 par

Médée, « une vraie femme»

Pourquoi avoir choisi Médée parmi une longue liste de femmes ? L’appellation « une vraie femme » m’interrogeait. « Vraie femme » il semble que ce soit un hapax. À ma connaissance, Lacan n’utilise ce terme qu’une seule fois : « jusqu’où elle vint à devenir ce que Gide la fit être reste impénétrable, mais le seul acte où elle nous montre clairement s’en séparer est celui d’une femme, une vraie femme, dans son entièreté de femme ».

Cette appellation concerne Madeleine Gide. Par dérivation, elle concerne Médée. Lacan, à propos de l’escapade de Gide avec son amant, aura cette phrase poétique : « Pauvre Jason, parti pour la conquête de la toison dorée du bonheur, il ne reconnaît pas Médée ! ».

En Savoir+

Related Posts

Tags

Share This