« Ne demande « que faire », que celui dont le désir s’éteint »

29 Nov, 2016 par

« Ne demande « que faire », que celui dont le désir s’éteint »

« Cette phrase qui a la forme d’un aphorisme moral, peut être interprétée de plusieurs façons. Elle vise Kant puisque c’est lui qui pose la question. Au lieu de répondre à la question « Que dois-je faire ? », on peut se demander qui la pose et, à partir de quelle disposition subjective on se la pose. La question même donne donc lieu à interprétation, elle traduit une aphanisis du désir. C’est la raison d’une indécision du sujet, d’une délibération interminable. Lacan semble dire que le sujet vraiment désirant ne se pose pas la question « Que dois-je faire ? ». La morale est donc relative justement à la position qu’a le sujet désirant, plutôt qu’à la position d’un sujet qui applique ou non une règle, une loi… »

Lire la suite …

Edvard Munch, Nuit-etoilée, 1922-1924.

Related Posts

Tags

Share This